ACCUEIL
ACCUEIL SOMMAIRE ADMINISTRATEUR LIENS

TWEETTER

NIKOS KAZANTZAKI

NIKOS KAZANTZAKI

L'HOMME
Biographie
Témoignages
DANS LES PAS DE KAZANTZAKI
Voyage en Crète
Le musée NK à Varvari
Heraklion
Naxos

Paris
L'OEUVRE
Romans
Essais et entretiens
Théâtre
Poésie
Voyages
Livres pour enfants

SE PROCURER L'OEUVRE
Rééditions !!

Librairies

Bibliothèques

  Bibliothèques en ligne

LIRE & PARTAGER L'OEUVRE
  Critiques et conférences
Adaptations
  Spectacles et créations
A l'école

ELENI SAMIOS- KAZANTZAKI
  Un espace dédié à Eléni ?
Biographie
  Interview
L'oeuvre
On parle d'Eléni
Eléni et la SIANK
MANUSCRITS INEDITS
NIKOS A UN DE SES TRADUCTEURS
Courrier et transcription
NIKOS ET ELENI A YVETTE RENOUX-HERBERT
Présentation, courriers et transcription
NIKOS ET ELENI A JEAN HERBERT
Présentation
Courriers
ELENI A LISE PUAUX
  Présentation Courriers :
1948-1950
1951-1957 1960-1983
BIBLIOTHEQUE
Textes
Textes inédits !
Citations
ALBUMS PHOTOS
COLLECTION YVETTE RENOUX-HERBERT
COLLECTION MUSEE VARVARI
et
COLLECTION NIKI STAVROU
  Avec Nikos
Après Nikos
Portraits
SECTION FRANÇAISE

 

UN ESPACE DEDIE A ELENI SAMIOS-KAZANTZAKI :

NOUVELLE REFLEXION ET NOUVELLE NAISSANCE POUR NOTRE SITE

 

 "Je n'ai en mon pouvoir que vingt-six petits soldats de plomb, les vingt-six lettres de l'alphabet : je décrèterai la mobilisation, je lèverai une armée, je lutterai contre la mort" (1).   
    Ainsi écrivais-tu, Nikos. A tes côtés, tu avais un vingt-septième petit soldat, de chair celui-là, l'oubliais-tu ? Un soldat de sang et d'amour, qui combattit pour toi, infatigablement. 
    Un soldat ?... Non. Un général. Un général qui, pour ton oeuvre, imagina maintes stratégies, déploya maintes manoeuvres.
   
L'oubliais-tu vraiment ? Non. "Vous écrirez un livre sur moi, Lénotschka. Vous le ferez car on dira tant de choses inexactes. Et vous êtes la seule à bien me connaître." (2)

   Le premier janvier 2014, dans l'euphorie du champagne et de la nouvelle année, Yvette (3) et moi nous lancions à nous-mêmes l'idée de rendre hommage à Eléni Samios-Kazantzaki, en lui dédiant un espace sur le site de la section française. Un hommage que nous voulions donc un peu plus pérenne que la fugace célébration du dixième anniversaire qui allait survenir : celui de la disparition d'Eléni, le 18 février 2004.

    Un espace dédié à Eléni seule ? Pas si simple, découvrit le lendemain le webmestre toujours enthousiaste... mais dégrisé.
    Car si les écrits d'Eléni révèlent un véritable écrivain, à lire et relire en tant que tel, rares sont ceux qui n'ont pas de rapport avec la mission qu'elle se donna envers Nikos, et qu'elle revendiquait: "Vous savez que mon sort est de sacrifier toujours tout au génie de l'homme dont je porte le nom. Jusqu'à ma santé, jusqu'à mon bonheur personnel." (4)
   Qu'écrivit-elle avant lui, qu'elle rencontra à vingt-trois ans ? Ses articles de journaliste, un livre : La sainte vie de Mahatma Gandhi (5) et des poèmes.
  
Ensuite tout parle de Nikos. 
   Trois livres : dans le premier elle se fit le témoin de l'amitié entre Nikos et Panaït Istrati (6) ; elle prit la plume à la place de Nikos pour écrire, sur la base des notes qu'il avait laissées, son dernier récit de voyage que la mort l'avait empêché de rédiger (7) ; dans le troisième elle refit le chemin, pas à pas, lettre après lettre, de la vie de Nikos (8). Des articles "alimentaires" pour des journaux grecs, pour lutter contre la pauvreté de deux vies consacrées à l'écriture d'une oeuvre. Et des courriers, des courriers, des courriers privés, pour défendre et promouvoir l'oeuvre de son grand homme - et dans leur écriture pittoresque, imagée, pleine d'humour malgré les combats quotidiens décrits, elle montre à quel point elle usa de sa vie (son existence et son énergie) comme d'une arme pour soutenir son mari, comme d'une armure pour le protéger. La lance et le bouclier.

   Le webmestre perplexe comprit donc qu'à chaque pas de la vie d'Eléni on rencontrait Nikos, qu'Eléni allait tantôt un pas devant lui, un pas derrière lui. Comment donc lui dédier un espace séparé ?

    "Il existera pourtant", décida-t-il, enfin sûr de lui, toujours enthousiaste, parce que nous voulons chercher de quelle femme surgit le Général Eléni, quelle individualité put créer un tel couple d'écrivains.
    Mais transformons aussi d'autres rubriques existantes, celles qui concernent les photographies, les courriers, les extraits des oeuvres : rendons-les communes en y plaçant Nikos et Eléni côte à côte, main dans la main dans leur monde passionné (exil, pauvreté, voyages, amis, rires, solitude, dépassement de soi, foi en la liberté), pour essayer de montrer dans quelles quiétudes et inquiétudes s'épanouit le poète Eléni.
    Car nous ne voulons pas voir, dans le combat incessant qu'elle mena pour Nikos, le sacrifice de sa propre oeuvre, mais le sang vital de sa poésie :

    "Maître et disciple, frère aîné et soeur cadette, amant et amante, nous étions ces cocons déposés au carrefour du monde, traversant lentement, séparément les prisons de nos enveloppes pour nous unir à chaque nouvelle naissance" (8). Ainsi écrivait-elle.

 

Claire de Llobet
Webmestre du site, 10 février 2014

***

(1) Nikos KAZANTZAKI, Lettre au Gréco, chapitre "Le regard crétois", Plon, 1961, p. 483. Rappelons que l'alphabet grec a vingt-six lettres.
(2) Eléni SAMIOS-KAZANTZAKI, Le Dissident, Plon, 1968, pp. 11 et 12.
(3) Yvette Renoux-Herbert
(4) Lettre à Lise Puaux, 23-05-1949 ; voir notre (future) rubrique "Eléni à Lise Puaux"
(5) Voir les détails dans notre (future) rubrique "L'oeuvre"
(6) La véritable tragédie de Panaït Istrati, voir les détails dans notre (future) rubrique "L'oeuvre"
(7) Voyages au Japon, voir les détails dans notre (future) rubrique "L'oeuvre"
(8) Le Dissident, voir les détails dans notre (future) rubrique "L'oeuvre"
(9) Eléni SAMIOS-KAZANTZAKI, Le Dissident, Plon, 1968, p. 127

 

 

 

LES AMIS DE NIKOS KAZANTZAKI

LES AMIS DE NIKOS KAZANTZAKI

LA SOCIETE INTERNATIONALE

Affiche de son 20° anniversaire (2008)

Présentation

LA SECTION FRANCAISE
Bureau et CA
Manifestations de l'année en cours
Comptes-rendus des AG et archives
Statuts
Le Cinquantenaire et les Diaporamas
Bulletin d'adhésion

NOS PARTENAIRES

Editions Cambourakis

  Association Grèce-sur-Seine
Librairie Desmos

Littérature insulaire

Les amis de Panaït Istrati

MANIFESTATIONS EN PARTENARIAT 

  Jumelage des musées  Schweitzer et Kazantzaki

  Programmation du film "Zorba-leGrec"

ECRIVEZ-NOUS


kazantzaki@free.fr

A cette adresse, envoyez-nous les textes de Kazantzaki que vous aimez, des citations, des articles, etc... ou tout simplement vos remarques ou vos idées !