LES FRERES ENNEMIS

 

Un village âpre, couleur de cendres, des maisons noires sous l’implacable soleil des îles méditerranéennes, une population brûlées par la misère et les passions : Kastellos (Epire). Aujourd’hui la passion dominante, c’est la haine. Une haine politique meurtrière qui précipite le frère contre le frère avec un rugissement de bête. Et devant ce déchirement d’iniquités, il y a un vieil homme qui est désespéré parce que sa voix crie dans le désert. Pour le pope Yannaros, ce déferlement d’horreurs ne peut signifier que l’inutilité, l’absurdité même de son sacerdoce : c’est le diable qui gouverne le monde. C’est le diable ou c’est Lénine. Car pour l’instituteur soulevé d’enthousiasme par les idées nouvelles, la lutte a un sens. Il est gravement malade de la poitrine , presque mourant mais il retient son âme avec ses dents pour l’empêcher de fuir. Il veut voir l’achèvement de la liberté. Roman posthume plein d’une détresse profonde, aucune de ses œuvre n’est plus proche de notre monde déchiré de luttes fratricides.

 

1 Ce n’est pas le choix qui manque : patrie, religion, science, art gloire, communisme, fascisme, égalité, fraternité… Vous avez de la chance, vous les jeunes, vous arrivez juste à point pour les soldes. De nos jours, il existe des douzaines de grandes idées… parce qu’aucune n’existe. On solde, je te dis… Tu peux t’offrir une grande idée pour une bouchée de pain.
2 Craignez de blesser le cœur de l’homme, c’est la demeure de Dieu.
3 La mort est la marque laissée par Dieu quand il touche un homme.
4 C’est aussi ce que je désire, c’est aussi ce que j’ai demandé toute ma vie : que ciel et terre ne fassent plus qu’un.
5 Dieu pèse séparément chaque âme et donne à chacune la réponse qui la sauve. Voyons quelle sera la réponse pour moi… Quand à mon tour je trouverai ma voie, je jure de la suivre jusqu’au bout.
6 Notre cœur ne demande rien, il a la foi, il déborde de certitude, mais Satan nous chevauche et ne cesse d’interroger.
7 Rien ne meurt donc en nous ? Rien ne peut donc mourir aussi longtemps que nous vivons ?